X
Restons en contact
Maestris-bts répond à toutes vos questions
En savoir plus
Témoignages Maestris BTS

Anthony Clerc – Promotion 2016 BTS Gestion des transports et logistique associée

Anthony Clerc

Anthony Clerc
Responsable des flux et prévisions chez CF Group
Promotion 2016

Comment as-tu connu le BTS GLTA ?

Après mon bac en 2012, j’ai fait un an de fac, mais sans grande conviction : je ne savais pas exactement ce que je voulais faire et finalement, je n’ai pas tenu plus de 6 mois. Pour financer mon permis, la voiture, etc. J’ai travaillé en intérim sur une plateforme logistique où j’ai notamment découvert les métiers du transport et de la logistique et la diversité que ces secteurs représentent.

C’est pourquoi je me suis rendu à la journée Portes Ouvertes du campus afin de me renseigner sur les formations possibles en transports et en logistiques. J’ai eu toutes les infos sur le BTS GTLA et je me suis inscrit dans la foulée. J’ai rapidement trouvé mon alternance chez Saint-Gobain et c’était parti pour 2 ans !

Quels sont les + selon toi de ce secteur ?

Le secteur est très porteur surtout en ce moment. C’est un métier en pleine évolution avec, par exemple, les enjeux du développement durable ou encore le marché du e-commerce qui n’arrête pas d’exploser.

Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté, et il y a besoin de monde et à tous les maillons de la chaîne logistique !

Quel est ton parcours depuis ?

J’ai continué 3 ans en alternance après le BTS. J’ai eu la chance d’être bien accompagné durant le BTS par les formateurs et par l’entreprise qui m’a donné la volonté de poursuivre les études.

Puis j’ai enchaîné sur un master, toujours en alternance, pour le compte d’UPS. Très enrichissant, j’ai pu faire l’étude des coûts pour changer la flotte actuelle en véhicule électrique et la mise en place sur les prochaines années de ce changement sur la métropole de Lyon.

Après cinq années d’alternance et mon diplôme en poche, j’ai pu trouver un poste rapidement : je n’ai eu qu’un seul jour de battement entre la fin de mon contrat d’alternant et mon poste actuel !

Actuellement responsable Flux et prévisions pour un groupe qui est dans le négoce et la production de matériels de piscine, j’ai pour mission principale de prévoir les fluctuations dans la Supply Chain et de les coordonner. Je me base sur les statistiques de ventes et sur les volumes achetés les années précédentes afin de prévoir au mieux ce dont nous avons besoin de stocker afin d’optimiser la place dans nos entrepôts. En d’autres termes : beaucoup de stock immobilisé dans l’entrepôt = perte d’argent et de place tandis que trop peu de stock = mauvais service pour la clientèle qui doit attendre parfois 6 mois avant de recevoir ce qu’elle a commandé.

Mes prévisions servent donc à trouver le juste milieu entre le coût et la qualité de notre service clientèle et ceci pour nos 8 000 produits… Outre ça, j’approvisionne une partie de nos produits et je suis constamment en relations avec mes fournisseurs et notre acheteur afin de négocier nos contrats et nos tarifs pour les années à venir.

As-tu une anecdote/un souvenir que tu souhaiterais partager ?

On avait une super ambiance dans notre promo, la vie étudiante était top, j’en garde de très bons souvenirs. On avait aussi une certaine proximité avec le corps enseignant ce qui, je pense, a vraiment contribué à ma réussite.

En quoi l’équipe pédagogique t’a accompagnée dans ton projet pro ?

On est accompagné dans la recherche d’alternance, dans la relation entreprise tout au long de l’année : on est autonomes tout en étant soutenus ! J’ai adoré ces 2 années en alternance.

Quel cliché tu voudrais abattre ?

Souvent, nos métiers sont assimilés au métier de chauffeur routier ou à la préparation de commande. Ces métiers sont certes un maillon important de la chaîne, mais il y a toute une machine derrière et énormément de personne qui coordonnent, supervisent, analysent et conçoivent cette même chaîne !

Quels conseils donnerais-tu à un futur étudiant ?

Il ne faut pas négliger l’anglais, c’est vraiment un GROS plus surtout si vous voulez continuer dans des postes à responsabilité, pour ma part, je travaille avec la Malaisie et les USA majoritairement par exemple…

Nos métiers nécessitent de travailler souvent dans l’urgence et il faut être capable d’être acteur à tous les niveaux, de « mettre la main à la pâte », car la logistique et le transport, c’est avant tout un métier de terrain. Il faut aussi accepter de faire des erreurs et d’apprendre de celle-ci, et ne surtout pas se décourager des mauvais jours !!

Ça en vaut la peine, ce sont vraiment des métiers passionnants ! 😉